top of page

5 pratiques responsables et éthiques sur Google Ads

Cet article est le transcript et les ressources de l'épisode #23 du podcast Slow Marketing. 🎧 Voici le lien pour écouter l'épisode ! 📮Abonne-toi à la Newsletter pour ne rien louper des prochains épisodes !


Tu veux utiliser Google Ads sans sacrifier tes valeurs éthiques et responsables ? Cet épisode de Slow Marketing est fait pour toi ! Découvre 5 pratiques responsables Google Ads avec notre invitée experte, Léa Gueniffet. Forte de plus de 7 ans d'expérience en SEA, Léa aide les entreprises à maximiser la rentabilité de leurs campagnes Google Ads, tout en restant fidèle à une démarche socialement et écologiquement responsable. En tant qu'hôte de L'Effet Marketing, elle a une vision unique sur l'impact des actions marketing.

Dans cet épisode, nous avons abordé des questions clés pour un usage éthique et efficace de Google Ads :

  • Comment respecter le RGPD tout en optimisant le tracking sur ton site ?

  • Comment se positionner face aux concurrents tout en gardant une éthique irréprochable ?

  • Quelles stratégies adopter pour une gestion de budget Google Ads responsable ?

  • Comment doser le retargeting pour ne pas submerger ton audience ?

  • Faut-il utiliser l'urgence et le FOMO dans tes campagnes ?

Que tu sois un habitué de Google Ads cherchant à améliorer tes pratiques ou un débutant hésitant à te lancer, cet épisode t'offrira des insights précieux. Ne laisse pas le terrain aux entreprises sans impact social et environnemental !



Visuel de l'épisode de Slow Marketing #25 - Branding : Construire une marque forte pour se différencier sur un marché de l'impact en plein essor avec Hélène Môme


Les ressources



Le transcript

Dans cet épisode, nous allons parler de 5 pratiques responsables et éthiques sur Google Ads, mais avant ça peux-tu te présenter ?

Je m'appelle Léa Gueniffet et je suis consultante Google Ads pour les entreprises à impact depuis un peu plus de trois ans. Parallèlement, je partage mon expertise à travers mon podcast, l'Effet Marketing, où nous explorons les stratégies de croissance des entreprises à impact. Ma spécialité réside dans la création et la gestion de campagnes Google Ads spécifiquement pour ces entreprises.

Léa, avant d'aborder les pratiques responsables, pourrais-tu nous éclairer sur les raisons pour lesquelles Google Ads peut parfois être perçu comme non éthique ou irresponsable ? Quels sont les principaux défis dans ce domaine ?

Effectivement, il y a des interrogations légitimes que de nombreuses entreprises à impact se posent concernant l'utilisation de Google Ads. La première question est celle de l'éthique : en utilisant Google Ads, une entreprise à impact contribue financièrement aux GAFA, ce qui peut sembler contradictoire avec ses valeurs. Cela soulève un dilemme éthique sur le financement de ces grandes entreprises technologiques.

Ensuite, il y a la question de la visibilité et du développement. Si une entreprise à impact choisit de ne pas investir dans la publicité auprès des GAFA, elle risque de se priver d'une visibilité essentielle pour sa croissance. Cela amène à se demander s'il est possible de se développer efficacement sans ces outils publicitaires.

Enfin, il y a le défi de mener des campagnes publicitaires de manière responsable. Il s'agit de trouver un moyen de faire de la publicité qui soit non seulement efficace mais aussi aligné avec les valeurs de l'entreprise, évitant ainsi une approche brutale ou incohérente avec son identité éthique.


Quelle est selon toi la première pratique responsable et éthique à adopter sur Google Ads et pourquoi ? RÉPONSE Retravaillée :

La première pratique responsable et éthique sur Google Ads, à mon avis, concerne le respect du RGPD et, plus spécifiquement, le consentement des utilisateurs. Cela implique une transparence totale sur l'utilisation des données des utilisateurs dès leur arrivée sur le site internet, souvent via la bannière de cookies.

Cette étape est cruciale pour s'assurer que les utilisateurs sont pleinement conscients des informations qu'ils partagent. L'expérience fréquente de se sentir traqué après avoir visité un site et de voir des publicités incessantes pour un produit juste consulté est un exemple de la nécessité de cette transparence.

Il est également important d'adopter une approche qui respecte le choix de l'utilisateur de refuser les cookies, sans rendre ce processus compliqué ou frustrant. Nous avons tous vécu la difficulté de refuser les cookies sur certains sites, finissant parfois par les accepter à contrecœur.

Pour rendre cette démarche plus agréable et engageante, j'apprécie particulièrement un outil nommé Axeptio. Il présente le consentement des cookies d'une manière ludique et esthétiquement plaisante. Avec Axeptio, il est possible de personnaliser les options de cookies de façon créative, en les alignant avec l'univers visuel et la charte graphique du site. Cela peut inclure des petits éléments comme des vêtements ou accessoires pour les icônes de cookies, rendant l'expérience plus attrayante pour l'utilisateur.


J’ai un client qui m’a appelé la semaine dernière pour me signaler que 5 concurrents indirects s’étaient positionner sur son nom de marque, quel est ton point de vue à ce sujet ?

C'est toujours surprenant et un peu frustrant quand, après avoir travaillé dur pour gagner en visibilité, on découvre que des concurrents achètent notre nom de marque sur Google Ads. Personnellement, je ne considère pas cette pratique comme éthique. Se positionner sur le nom de marque d'un concurrent peut soulever des questions sur l'image que cela renvoie.

Il est indéniable que cette stratégie peut être très rentable. Quand une personne recherche spécifiquement une marque et tombe sur une annonce d'un concurrent, elle est souvent déjà prête à effectuer un achat, ce qui peut détourner son attention vers le concurrent. C'est la raison pour laquelle beaucoup d'entreprises optent pour cette stratégie.

Face à cette situation, il y a deux options possibles : riposter en achetant à son tour les mots-clés des concurrents, ou choisir de concentrer ses efforts ailleurs. Personnellement, je conseille souvent la seconde option à mes clients. Si tout le monde commence à acheter les mots-clés des autres, cela ne fait qu'augmenter les coûts pour tout le monde, et c'est finalement Google qui en bénéficie le plus.

Il est également important de considérer la taille et le budget de votre entreprise par rapport à ceux de vos concurrents. Si vous êtes une petite entreprise face à un concurrent avec un budget marketing conséquent, il sera difficile de rivaliser.

Avant de prendre une décision, il est aussi judicieux de contacter directement l'entreprise qui a acheté votre mot-clé. Parfois, cela peut être involontaire, une conséquence du type de ciblage et de campagne utilisé sur Google Ads, qui associe automatiquement certaines entreprises à des mots-clés pertinents. Si l'achat est involontaire, l'entreprise peut alors exclure votre nom de marque de ses mots-clés ciblés.

Enfin, il est important de noter que tant que l'annonce ne mentionne pas directement votre nom de marque, l'achat de mots-clés est légalement autorisé. Donc, il est souvent inutile d'engager des procédures contre Google ou l'entreprise concurrente pour cette raison.

Quelles stratégies suggères-tu pour une gestion de budget Google Ads à la fois efficace et responsable ?

Concernant la gestion du budget Google Ads de manière efficace et responsable, je pense qu'il est crucial de considérer la publicité comme un élément parmi d'autres dans une stratégie marketing globale, plutôt que comme le principal axe d'investissement. L'idée est d'utiliser la publicité pour compléter et renforcer les autres canaux organiques déjà en place, tels que la création de contenu sur les réseaux sociaux, le développement de communautés, ou la rédaction d'articles et de blogs.

En termes de répartition budgétaire, bien que cela puisse varier selon les cas spécifiques, une recommandation générale serait d'allouer au maximum trente pour cent du budget marketing global à la publicité. Cette proportion me semble équilibrée et éthique, car elle permet de ne pas surinvestir dans la publicité au détriment des autres aspects importants du marketing. Ainsi, la publicité devient un soutien aux efforts organiques plutôt qu'une stratégie dominante, assurant une approche plus équilibrée et responsable.


Quel est le juste milieu pour le retargeting sur Google Ads afin de ne pas submerger notre audience ?

Le retargeting est une technique qui consiste à cibler à nouveau des utilisateurs ayant déjà interagi avec votre site internet, comme ceux ayant consulté une page spécifique ou ajouté un produit au panier sans finaliser l'achat. C'est une stratégie efficace, mais il est important de trouver le juste milieu pour ne pas submerger ou harceler votre audience.

Pour éviter de tomber dans le spam, il est essentiel de bien cibler les personnes que vous souhaitez recibler. Il ne s'agit pas simplement de cibler tout visiteur de votre site, mais plutôt ceux qui ont montré un intérêt réel, par exemple, en passant du temps sur une page stratégique ou en ajoutant un produit au panier. Cela implique de se concentrer sur des utilisateurs potentiellement intéressés par votre produit ou service, plutôt que de viser un large public sans distinction.

Un autre aspect important est la gestion de la fréquence de diffusion de vos annonces. Par défaut, Google Ads peut diffuser vos annonces de manière intensive jusqu'à ce que l'utilisateur effectue un achat. Pour éviter cette sur-sollicitation, il est possible de régler dans les paramètres de votre campagne la fréquence de diffusion maximale. Je recommande personnellement entre cinq et dix impressions par semaine, ce qui peut inclure des publicités moins intrusives comme de petites bannières sur des sites tiers. Cette approche permet de maintenir une présence sans être envahissant et préserve ainsi l'image de marque de votre entreprise.


Quelle est ta 5ème et dernière pratique responsable et éthique sur Google Ads que tu souhaites partager avec nous aujourd’hui ?

La cinquième et dernière pratique responsable et éthique sur Google Ads que je souhaite souligner concerne l'utilisation de l'urgence et des promotions. Bien que les promotions extrêmes, comme les réductions de 40-50% valables seulement une heure, puissent être efficaces pour stimuler les ventes, elles posent des questions éthiques, en particulier pour les entreprises à impact.

Premièrement, pour une entreprise à impact, offrir de telles promotions n'est souvent pas viable en raison de marges plus serrées. De plus, des réductions drastiques peuvent amener les consommateurs à remettre en question la valeur réelle du produit. Si un produit est vendu à 100% de son prix un jour, puis à 50% le lendemain, cela peut semer le doute sur sa valeur intrinsèque.

Il est donc important de réfléchir à d'autres moyens d'encourager l'achat sans recourir à des promotions agressives. Une alternative pourrait être de mettre en avant la mission de l'entreprise ou les bénéfices spécifiques des produits ou services. Une autre option est d'offrir un petit cadeau ou un avantage supplémentaire sur une durée limitée, plutôt que de réduire drastiquement le prix. Par exemple, pendant la période de Noël, offrir un petit cadeau supplémentaire avec chaque commande peut stimuler les ventes tout en préservant la valeur perçue du produit ou service. Cette approche permet d'encourager l'achat de manière plus subtile et alignée avec les valeurs éthiques de l'entreprise.

コメント


bottom of page