top of page

Le Guide des RP Responsables avec Hélène Merhand-Rezé

Cet article est le transcript et les ressources de l'épisode #23 du podcast Slow Marketing. 🎧 Voici le lien pour écouter l'épisode ! 📮Abonne-toi à la Newsletter pour ne rien louper des prochains épisodes !


Bienvenue dans un nouvel épisode de Slow Marketing, le podcast dédié à la transition environnementale dans le marketing. Dans cet épisode passionnant, je reçois Hélène Merhand-Rezé, consultante en communication et relations presse responsable. Ensemble, nous allons explorer les mécanismes d'une campagne de relations presse réellement engagée et responsable. Si vous vous demandez comment allier efficacité, éthique et environnement dans vos stratégies de relations presse, cet épisode est fait pour vous.


Le Guide des RP Responsables avec Hélène Merhand-Reze


Les ressources

FichierPresse_template
.xlsx
Télécharger XLSX • 29KB

Com Impacts - Créer son fichier presse
.pdf
Télécharger PDF • 272KB



Le transcript



Hélène Merhand-Rezé :

Pour me présenter rapidement, je suis consultante en communication et relations presse responsable. J'ai lancé mon activité en juillet 2022 après 16 ans d'expérience en agence de communication et en entreprise. J'ai toujours eu une forte sensibilité pour les sujets écologiques et j'ai décidé d'aligner cette sensibilité avec ma vie professionnelle.


Avant de parler de ta démarche, en quoi une campagne de relations presse peut-elle être irresponsable ?

Une campagne de relations presse peut être irresponsable notamment par le manque de transparence et en participant à une démarche de greenwashing. Le but des relations presse responsables est de promouvoir des comportements engagés, avec des preuves à l'appui. Il est également important de cibler correctement les médias et les journalistes pour éviter le spam.


Peux-tu nous expliquer ta démarche responsable pour réussir une campagne de relations presse ?

Ma démarche se fait en deux temps. D'abord, il y a la partie client où je prends le temps de connaître le produit ou le service. Ensuite, côté journaliste, je privilégie une approche hyper personnalisée. Je prends le temps de comprendre la ligne éditoriale du média et l'intérêt du journaliste pour le sujet.


Donc, tu sélectionnes rigoureusement les clients avec qui tu travailles et cibles très précisément les journalistes à contacter ?

Tout à fait, je privilégie la qualité plutôt que la quantité.


Quels sont les principaux défis auxquels une entreprise pourrait être confrontée en matière de pratiques responsables ?

Le premier défi est la transparence. Il est important de fournir des informations factuelles et de ne pas exagérer. Le deuxième défi est le timing. Il faut être sûr que la démarche est assez mature pour être communiquée.


J'ajouterai un troisième défi : éviter d'utiliser des services qui envoient les communiqués de presse en masse, car cela va à l'encontre d'une démarche responsable.

C'est vrai, il faut éviter ces raccourcis. Les relations presse se construisent dans la durée. Le but est de faciliter la vie des journalistes en leur fournissant des informations qui les intéressent vraiment. C'est une démarche qui prend plus de temps et qui est plus pointue, mais qui en fin de compte, nous a apporté d'excellents résultats.


C'est fascinant. Dans la vie de tous les jours, par exemple, si je devais déménager, je ne fixerais jamais un rendez-vous sans avoir vérifié la disponibilité de mes amis. C'est comme imposer son agenda à quelqu'un d'autre, ce que nous ne faisons jamais dans la vie quotidienne.

C'est si vrai. Nous avons rencontré six journalistes à différents moments pour accommoder leur emploi du temps. Le résultat était excellent. Nous avons choisi des porte-paroles pertinents et avons pris le temps de comprendre les besoins des journalistes.


Certes, cela demande plus de travail, mais les retombées médias que vous obtiendrez seront diversifiées, contrairement à l'approche standard d'envoyer un communiqué de presse à tous.

Exactement. Nous avons abordé de multiples angles, notamment l'agriculture locale, l'agriculture bas carbone, et d'autres sujets d'actualité. Cela a permis de toucher un large public, y compris des professionnels et des particuliers.


Certaines entreprises pourraient penser que les campagnes de relations presse responsables sont moins efficaces. Comment les convaincriez-vous ?

Les relations presse responsables reposent sur les mêmes principes qu'une stratégie marketing efficace. Il faut comprendre les besoins du journaliste pour lui apporter une solution. Avec cette approche, nous sommes davantage un partenaire que simplement un intermédiaire pour promouvoir une entreprise.


En effet, l'aspect relationnel des relations presse est souvent négligé.

Absolument, ce n'est pas juste une ligne dans un document Excel.


Que pensez-vous du concept de Slow Marketing ?

Pour moi, le Slow Marketing évoque une façon plus réfléchie de faire du marketing. Il s'agit de faire moins, mais mieux, et sans pousser à la surconsommation.


Une dernière question : qui devrais-je inviter sur ce podcast ?

Je vous recommande Lison Fanel, une développeuse web éthique. Son approche axée sur l'accessibilité et l'inclusivité est vraiment inspirante.


C'est très intéressant, merci pour la recommandation. Merci également pour tous ces précieux conseils en matière de relations presse responsables.

Avec plaisir, merci pour l'invitation.



Comments


bottom of page