top of page

Comment améliorer la rétention client de manière responsable

Cet article est le transcript et les ressources de l'épisode 34 du podcast Slow Marketing. 🎧 Voici le lien pour écouter l'épisode ! 📮Abonne-toi à la Newsletter pour ne rien louper des prochains épisodes !


"Un client satisfait en parle à 5 personnes, un client insatisfait à 10." Découvrez dans cet épisode de Slow Marketing comment Janet, experte en expérience client digitale, transforme ce défi en opportunité. Nous plongeons dans le cœur de la rétention client, un pilier crucial d'une stratégie marketing responsable. Janet dévoile ses techniques pour établir une connexion durable avec la clientèle et maximiser les ventes en optimisant l'interaction en ligne.

🔍 Questions clés de l'épisode :

  1. Pourquoi la rétention client est-elle essentielle dans le marketing responsable ?

  2. Comment la rétention client se distingue-t-elle de l'acquisition dans une approche durable ?

  3. Quels indicateurs mesurent efficacement la rétention client ?

  4. Comment améliorer la rétention client de manière responsable ?

  5. Comment personnaliser l'expérience client sans être intrusif ?

🦖


#34 -  Comment améliorer la rétention client de manière responsable avec Janet Banigwa


Les ressources


Le transcript

“Un client qui n’est pas satisfait va en parler à 10 personnes, un client qui est satisfait va n’en parler qu’à 5.”
Bonjour Janet, c’est un plaisir de te recevoir sur Slow Marketing. Dans cet épisode, nous allons parler de la rétention client, clé d’une stratégie marketing responsable, mais avant ça peux-tu te présenter ?

Merci pour l'invitation, Anaïs. Je m'appelle Janet et je suis consultante en expérience client digitale. Mon rôle principal est d'aider ceux qui gèrent une clientèle en ligne à établir une connexion solide avec leurs clients. Mon objectif est d'améliorer l'expérience client en rendant les processus plus fluides, ce qui, en fin de compte, a pour effet d'augmenter les ventes. Mon travail se concentre donc sur l'optimisation de l'interaction client en ligne, en veillant à ce que chaque étape de l'expérience soit à la fois agréable et efficace.


Pourquoi penses-tu que la rétention client est essentielle dans une stratégie marketing responsable ?

La rétention client est cruciale car c'est un aspect souvent négligé dans le marketing. La tendance générale est de se concentrer sur l'acquisition de nouveaux clients, en oubliant qu'il existe déjà une base de clients qui nous ont accordé leur confiance. Ignorer la rétention client, c'est comme dire adieu à une source de revenus potentiels.

En établissant une connexion solide avec la clientèle existante et en comprenant comment la fidéliser, on crée un écosystème propice à la rétention. Cette approche permet de générer plus de revenus, et ce, avec moins d'efforts comparativement à l'acquisition constante de nouveaux clients. Ainsi, un marketing responsable inclut nécessairement une stratégie efficace de rétention client, car elle maximise la valeur des relations existantes tout en réduisant la pression sur les ressources et les efforts nécessaires pour attirer constamment de nouveaux consommateurs.


En quoi la rétention client diffère-t-elle de l'acquisition client dans une approche de marketing responsable ?

Effectivement, il existe une différence notable entre la rétention et l'acquisition de clients dans le cadre d'une stratégie marketing responsable. L'acquisition de clients, comme je l'ai mentionné, se concentre sur les étapes précédant l'achat, impliquant souvent une consommation intense de ressources et d'énergie. Pour attirer de nouveaux clients, les entreprises peuvent déployer diverses stratégies marketing, comme l'impression de matériel publicitaire, l'investissement dans des campagnes publicitaires ou la création intensive de contenu sur les réseaux sociaux. Cette approche est généralement associée à une grande consommation de ressources.

En revanche, la rétention client dans une démarche responsable est beaucoup plus sereine. Au lieu de se concentrer sur la maximisation de l'acquisition et de l'utilisation des ressources, la rétention client est une démarche consciente et informée. Les entreprises disposent déjà de données précieuses sur leurs clients existants : leurs achats, les services proposés, les retours et les feedbacks reçus. Cette connaissance permet de prendre des décisions réfléchies et stratégiques, plutôt que de gaspiller des ressources en matériaux promotionnels qui peuvent avoir un destin incertain.

En résumé, la rétention client dans une perspective de marketing responsable se concentre sur la prise de décisions éclairées et stratégiques, basées sur une connaissance approfondie des clients existants, au lieu de poursuivre l'acquisition de nouveaux clients à un rythme effréné et souvent non durable. C'est une approche plus calme, plus réfléchie et finalement plus efficace pour maintenir une relation durable avec les clients tout en minimisant l'impact environnemental.


Quels indicateurs utilises-tu pour mesurer l'efficacité de la rétention client ?

Pour mesurer l'efficacité de la rétention client, je m'appuie sur deux types d'indicateurs : ceux qui sont quantifiables et rationnels, et ceux qui s'intéressent à l'aspect émotionnel du client.

Du côté quantifiable, on peut calculer le taux de rétention de l'entreprise sur une période donnée. Cela implique de regarder quels clients sont restés fidèles sur, par exemple, un an, et combien de fois ils ont effectué des achats pendant cette période. Un autre indicateur clé est le pourcentage de churn, c'est-à-dire le nombre de clients qui arrêtent d'utiliser vos services sur une période donnée. Il est également important de surveiller les indicateurs classiques d'expérience client, tels que le niveau de satisfaction client et le Net Promoter Score (NPS), qui évalue la probabilité que les clients recommandent vos produits ou services.

D'un point de vue plus irrationnel, basé sur l'observation, il s'agit d'analyser le comportement des clients actuels : recommandent-ils spontanément votre entreprise, quel est leur niveau d'engagement émotionnel envers votre marque ? Cela se reflète dans le langage utilisé dans les retours d'expérience et les interactions sur les réseaux sociaux et le site web de l'entreprise. En examinant de près ces interactions, on peut avoir un aperçu précieux de l'attachement émotionnel des clients à l'entreprise et à la marque. Ces indicateurs, ensemble, fournissent une vue complète de l'efficacité de la rétention client.


Peux-tu partager quelques stratégies clés pour améliorer la rétention client de manière responsable ?

Absolument. Une stratégie clé pour améliorer la rétention client de manière responsable est de se concentrer sur les clients existants. Il est statistiquement moins coûteux de générer des ventes auprès des clients existants que d'en acquérir de nouveaux. Le but est de leur offrir une expérience client mémorable et fluide.

L'accent doit être mis sur la création d'une relation solide. Ce lien va encourager le client à effectuer des achats répétés, parfois même sans qu'il s'en rende compte. Ensuite, il est crucial de rester attentif aux retours des clients. Ces feedbacks peuvent fournir des indices précieux pour le développement de nouveaux produits ou services qui répondent à leurs besoins spécifiques.

Une autre approche consiste à simplifier la vie du client. En posant cette question et en écoutant attentivement, on peut identifier et éliminer les processus inutiles, économisant ainsi des ressources et de l'argent.

Enfin, impliquer les clients existants dans la rétention peut être très bénéfique. Par exemple, en utilisant des stratégies de parrainage ou d'affiliation, où les clients existants sont récompensés pour avoir apporté de nouveaux clients. Cela peut gamifier la relation client et les inciter à agir comme des ambassadeurs de votre marque, réduisant ainsi le besoin de dépenser davantage de ressources dans l'acquisition de nouveaux clients.


J'aimerais qu'on parle de personnalisation, et comment celle-ci peut jouer un rôle dans la rétention client, mais aussi de manière durable, en évitant le piège de récolter trop d'informations de manière intrusive. Comment personnaliser sans être intrusif ?

Comme tu l'as mentionné, il est crucial de trouver le juste équilibre en matière de personnalisation. Premièrement, il est important de ne récolter que les informations nécessaires. Cela implique de se limiter aux données essentielles comme l'email pour la newsletter ou les informations de facturation, conformément aux réglementations comme le RGPD.

La clé de la personnalisation, c'est de voir le client comme un être humain et non comme une simple source de données. Lors des interactions avec les clients, que ce soit via les réseaux sociaux, les emails ou les conversations, il est important d'être attentif et de noter les informations personnelles qu'ils partagent volontairement, comme un voyage récent ou une préférence personnelle. Ces informations peuvent ensuite être utilisées pour personnaliser la communication de manière subtile et non intrusive.

Par exemple, si un client fidèle n'a pas passé commande depuis un moment, lui envoyer un message personnalisé en rapport avec ses achats précédents ou ses intérêts peut être une bonne stratégie. Cela montre que vous faites attention à lui en tant que personne et pas seulement en tant que client.

Une autre approche consiste à suivre le développement du client ou de son entreprise et à proposer des solutions adaptées à ses nouveaux défis. Cette approche montre que vous vous intéressez réellement à leur succès et pas seulement à la vente.

En résumé, la personnalisation durable et responsable repose sur l'établissement de relations authentiques et attentives avec les clients, en utilisant les informations qu'ils choisissent de partager pour améliorer leur expérience, plutôt que de s'appuyer sur la collecte intrusive de données.


Quels sont les principaux défis rencontrés lors de la mise en place d'une stratégie de rétention client ?

Un des principaux défis de la rétention client est le manque d'intérêt pour les clients déjà existants. Beaucoup d'entreprises ne réalisent pas la valeur de leur clientèle actuelle et perdent ainsi des opportunités de revenus significatives.

Un autre défi est de savoir comment s'y prendre. Il y a souvent une incertitude sur la manière de réengager et de vendre à ses clients existants. Pourtant, la solution peut être aussi simple que de leur poser directement la question de leurs besoins et préférences. Même avec une grande base de clients, il peut suffire d'envoyer un email ciblé pour recueillir ces informations précieuses.

Dans le B2B, où le contact est généralement plus direct, il peut être utile d'organiser des réunions non liées aux services actuels pour comprendre les besoins actuels des clients. Écouter activement les clients peut révéler beaucoup d'informations utiles. Les clients fidèles sont souvent désireux de partager leurs idées et leurs besoins.

Par exemple, j'ai récemment demandé à la personne qui a conçu mon site web de refaire certaines pages. Elle ne s'était jamais considérée comme offrant ce service, mais quand je lui ai suggéré de le proposer à d'autres clients existants, elle a réalisé l'opportunité qu'elle manquait. Cet exemple montre comment une simple conversation peut ouvrir des opportunités de rétention client qui étaient auparavant sous-estimées.

En somme, les défis de la rétention client résident souvent dans la reconnaissance de la valeur des clients existants et dans la découverte de moyens efficaces pour répondre à leurs besoins en constante évolution.


Récapitulatif des conseils sur la rétention client :
  1. Reconnaissance de l'importance de la rétention client : Prendre conscience qu'il est essentiel de travailler sur la rétention client. La fidélisation ne se fait pas d'elle-même ; il faut une politique active pour retenir les clients existants.

  2. Voir le client comme un être humain : Traiter chaque client comme une personne avec qui on souhaite établir une relation à long terme. Cela est vrai pour toutes les entreprises, quel que soit le nombre de clients ou la durée de vie du produit/service.

  3. Maintenir une relation avec un effort minimal : Réfléchir à des moyens de maintenir le lien avec les clients sans que cela ne prenne trop de temps, d'énergie ou de ressources.

  4. Analyser les feedbacks des clients : Examiner attentivement ce que les clients disent dans leurs sondages de satisfaction. Ne pas se contenter des évaluations chiffrées, mais chercher à comprendre les commentaires détaillés.

  5. Trouver des indices pour de Nouveaux Produits : Utiliser les retours des clients pour identifier des opportunités de nouveaux produits ou services, ce qui contribue à la rétention.

  6. Stratégies de Fidélisation Intentionnelles : Développer des stratégies pour fidéliser et retenir les clients tout en acquérant de nouveaux clients, par exemple, via des programmes de parrainage ou d'affiliation.

  7. Focus sur l'Acquisition vs Rétention : Reconnaître que si l'acquisition de clients est importante, il peut être plus rentable de se concentrer sur les clients existants. Une augmentation de cinq pour cent de la rétention client peut entraîner une hausse de vingt-cinq pour cent du chiffre d'affaires.

Ces conseils mettent en évidence l'importance de considérer la rétention client comme un élément central d'une stratégie marketing globale, en se concentrant sur la création de relations durables et significatives avec les clients existants.




Commentaires


bottom of page